Museon Arlaten : Le musée

Ressources documentaires  >  Publications  >  Catalogues d'exposition

Catalogues d'exposition

Tapis et broderies sur les chemins de l'exil (1900-1940)

Couverture du catalogue d'exposition

16 juin 2007 – 6 janvier 2008

Auteurs principaux :

Dominique Séréna-Allier, Raymond H. Kévorkian, David Vinson, Dickran Kouymjian, Vahé Tachjian, Armand Tchouhadjian

Cet ouvrage montre comment entre 1900 et 1940, sur les chemins de l'exil, de l'Empire ottoman à Marseille, se transmettent et se perpétuent les procédés traditionnels arméniens liés à la fabrication de tapis et aux travaux de borderie. Des photographies révèlent la place des Arméniens dans l'artisanat du tapis et de la broderie avant 1915, ainsi que la transmission de ces techniques qui s'est opérée dans les ouvroirs des orphelinats levantins ou dans les camps de réfugiés arméniens notamment de Syrie, du Liban... Le corpus photographique réalisé entre 1923 et 1938 illustre les activités de la société marseillaise Tapis France-Orient qui, offrant du travail aux réfugiées arméniennes, a su utiliser leurs compétences ancestrales en fabriquant des tapis traditionnels de type oriental ou européen, mais aussi des tapis modernes destinés aux paquebots des grandes compagnies.
Ainsi, le Museon Arlaten interroge les notions d'identité et d'appartenance communautaire, mais également de transmission des savoir-faire à travers l'histoire d'une population largement implantée en Provence.

Ouvrage coédité avec Images En Manoeuvres Editions
Broché, 240 pages illustrées



Catalogue