Museon Arlaten : Le musée

Zoom sur les collections

   

Vase d'applique en forme de cigale

Vase d'applique

Copyright

Louis Sicard (1871-1946)
Fin XIXe – début XX e siècle
Faïence peinte, signée "Sicar"
30, 5 x 14 cm
Inv. 2003.0.7416

Description longue

La cigale, célébrée par les poètes de la Grèce antique, qui la glissaient dans leur chevelure, est choisie comme l’un des emblèmes de ceux qui œuvrent au renouveau de la langue d’oc : les félibres.
Frédéric Mistral lui-même orne son écusson personnel d'une cigale d'or sur un champ d'azur chantant sous le soleil, associée à sa devise : Lou soulèu me fai canta : Le soleil me fait chanter.
Grâce à la production des faïenciers provençaux, la cigale va devenir un véritable symbole de la région, au même titre que l'Arlésienne en costume.
Ainsi, en 1895, Louis Sicard (1871-1946), sculpteur à Aubagne, réalise, à la demande du directeur des Tuileries de Marseille, un presse-papier en céramique représentant une cigale sur une branche d'olivier, accompagnée de la devise de Frédéric Mistral.
Cet objet, destiné à être offert en cadeau aux clients de l'entreprise, est ensuite décliné par Louis Sicard pour créer « L'Elégante » (5/6 cm), dont il fait des broches, qu'il pose aussi sur des vases, cendriers, tasses et autres objets décoratifs ou usuels.
Il imagine aussi une série de vases d’applique, porte-bouquets, tel celui présenté ici, que l’on accroche souvent sur la façade des maisons.
Depuis, de nombreux artisans se sont inspirés de la cigale Sicard. Avec le développement du tourisme en Provence, la production d'objets en forme de cigale, désormais prisés par les collectionneurs, s'est intensifiée et diversifiée, notamment par l'utilisation de nouveaux matériaux : bakélite, résine, ...

En savoir plus :

  • voir La cigale et l'homme

  • voir les Cigales de Louis Sicard