Museon Arlaten : Le musée

Zoom sur les collections

   

Rituel du "cacho-fio"

Détail du diorama de la Veillée de Noël

Copyright

Détail du diorama de la veillée calendale : le rituel du cacho-fio.

Description longue

En Provence, la cérémonie de Noël commence par le rituel du cacho-fiò (bûche de Noël) auquel assiste toute la famille. Voici ce qu'écrit Frédéric Mistral dans  Mémoires et récits (1906) : « Tous ensemble nous allions joyeusement chercher la "bûche de Noël", qui - c'était de tradition - devait être un arbre fruitier. Nous l'apportions dans le mas, tous à la file, le plus âgé la tenant d'un bout, moi, le dernier-né, de l'autre ; trois fois, nous lui faisions faire le tour de la cuisine ; puis, arrivés devant la dalle du foyer, mon père solennellement, répandait sur la bûche un verre de vin cuit, en disant : « Allégresse ! Allégresse ! Les beaux enfants, que Dieu nous comble d'allégresse ! Avec Noël, tout bien vient : Dieu nous fasse la grâce de voir l'année prochaine. Et, sinon plus nombreux, puissions-nous n'y être pas moins ». Et, nous écriant tous : « Allégresse, allégresse, allégresse ! » , on posait l'arbre sur les landiers et, dès que s'élançait le premier jet de flamme : « A la bûche / Boute feu ! » disait mon père en se signant. Et, tous, nous nous mettions à table. »