Museon Arlaten : Le musée

Zoom sur les collections

   

Le vêtement régional

Mannequin portant le vêtement régional

Copyright

Détail d'un mannequin du diorama de la visite à l'accouchée portant le vêtement régional .

Description longue

Ce diorama est aussi l'occasion pour Frédéric Mistral d’expliciter et de valoriser le costume régional porté dans la région d'Arles, variant selon l'âge et les circonstances de la vie.

Ici, la jeune femme en vert porte un costume de mariée à « robe montante », taillée dans du brocart vert. Elle a aussi revêtu une pèlerine de dentelle posée sur un fichu et arbore une coiffe dite à la gansée, c’est-à-dire enserrant autour du peigne une pièce de dentelle nouée dont les pans sont relevés en « oreille de lapin » sur le devant du peigne. La femme debout à droite du lit porte un costume rouge avec coiffe en ruban, revêtu pour les jours de fête et les dimanches, mais aussi pour sortir ou recevoir. Assise près d'elle, une autre porte un somptueux vêtement en velours noir, signe de deuil, mais enrichi de dentelles tuyautées ornant la guimpe et le devant d’estomac et réchauffé d’une mante à capuche bordée de cygne et de perles de jais. Plus loin, l'aïeule qui assure la garde de la jeune accouchée porte un costume, y compris le tablier, d'une étoffe de laine noire. Sa coiffe constituée d’un mouchoir noir enserrant les cheveux relevés et noué sur le devant ainsi que les couleurs sombres sont l'apanage des femmes les plus âgées. Enfin, la jeune fille assise à droite porte le costume de travail, avec la coiffe en cravate, c’est-à-dire un mouchoir imprimé enserrant la coiffe et noué sur le devant du peigne, tenue portée par les ménagères au quotidien : jupe courte, tablier et fichu en cotonnade légère.