Museon Arlaten : Le musée

Zoom sur les collections

   

Les Saintes Maries

Image religieuse des Saintes Maries

Copyright

Image religieuse de la procession des Saintes reliques de Sainte Marie Jacobé et Sainte Marie Salomé.

Description longue

En Camargue, entre fleuve Rhône et mer Méditerranée il est un village que la légende et la tradition religieuse transforment en lieu de culte et de pèlerinage hors du commun.
">Parmi les saints primitifs venus de Palestine, Marie Jacobé et Marie Salomé, proches parentes du Christ selon l’Evangile, et leur servante Sara, arrivées dans une barque sans voile ni rames, atteignent les rivages méditerranéens. Le village de Camargue où elles s’installent prend leur nom : les Saintes-Maries-de-la-Mer. Ensevelies dans la terre qu’elles ont élue, ces femmes, très populaires en Provence et en Languedoc, font l’objet d’un pèlerinage qui a lieu les 24 et 25 mai, ainsi qu’à la fin du mois d’octobre. Une foule de pèlerins vient adorer leurs reliques, conservées dans la chapelle haute de l’église éponyme, que l’on descend lors d’une cérémonie chantée et que l’on conduit en procession jusqu’à la mer où on les baigne en mémoire de l’arrivée des saintes femmes. Depuis le début du XXe siècle, les gitans du monde entier viennent aussi en pèlerinage pour vénérer Sara, devenue leur patronne. Une crypte dans l’église lui est dédiée.
Frédéric Mistral raconte dans son ouvrage Mémoires et Récits son propre pèlerinage aux Saintes-Maries-de-la-Mer, un moment fort de dévotion collective et de liesse populaire de la Provence toute entière.