Museon Arlaten : Le musée

Ressources documentaires  >  Fonds patrimoniaux

Fonds patrimoniaux

Alors que la collecte d’objets pour le Museon Arlaten commence en 1896, les premiers ouvrages et revues sont acquis dès 1899 pour, comme on le mentionne à l’époque, la « bibliothèque ethnographique », « bibliothèque félibréenne » ou « bibliothèque provençale ». Il s’agit de dons extraits de la bibliothèque du fondateur Frédéric Mistral ou des auteurs eux-mêmes. Ainsi, jusqu’en 1914, date de la mort de Frédéric Mistral, environ 6500 documents entrent au musée. En 1920, après de nombreux rebondissements, le legs Paul Mariéton (1862-1911), ami de Frédéric Mistral et chancelier du Félibrige, enrichit le fonds d’environ 3000 documents concernant la Provence.

Les quelques trois cent titres de périodiques anciens constituent un patrimoine rare. Ils ont fait l’objet d’un conditionnement particulier et sont en cours de catalogage. De même, de nombreux fonds d’archives ont été collectés depuis la création du musée. Depuis plus de cent ans, ces fonds, sans cesse enrichis, abordent des sujets tels que : histoire, philologie et études des langues régionales, religion et vie des saints locaux, ouvrages de Mistral, ouvrages en langues étrangères sur Mistral et traductions de ses œuvres, fêtes félibréennes, archéologie locale, essais naturalistes, monographies d’auteurs proches du Félibrige, ethnographie, littérature provençale.

En cours de catalogage, d’inventaire et de traitement, ils seront disponibles et accessibles après informatisation pour les chercheurs et étudiants sur rendez-vous.



Voir aussi sur le site

Ouvrages des fonds patrimoniaux