Museon Arlaten : Le musée

Ressources documentaires  >  Fonds patrimoniaux

Fonds patrimoniaux

Alors que la collecte d’objets pour le Museon Arlaten commence en 1896, les premiers ouvrages, manuscrits et revues sont acquis dès 1899 pour, comme il est mentionné à l’époque, la « bibliothèque ethnographique », « bibliothèque félibréenne » ou « bibliothèque provençale ». Il s’agit de dons, extraits pour partie de la bibliothèque personnelle du fondateur Frédéric Mistral, de particuliers ou des auteurs eux-mêmes. Ainsi, jusqu’en 1914, date de la mort de Frédéric Mistral, près de 6 500 documents entrent au musée. En 1920, après de nombreux rebondissements, le legs de Paul Mariéton (1862-1911), ami de Frédéric Mistral et chancelier du Félibrige, enrichit le fonds d’environ 2600 documents concernant la Provence.

Depuis, dons, achats et legs de fonds privés, comme ceux des familles Jouveau et Julian dans les années 2000, n’ont cessé de croître, si bien que la réserve du CERCO du Museon Arlaten conserve aujourd’hui près de 15 000 livres et 60 mètres linéaires d’archives privées. S’ajoutent à ces fonds, 1 000 titres de périodiques qui constituent un patrimoine écrit rare.

Ces milliers de documents abordent des sujets tels que : histoire, philologie et études des langues régionales, religion et vie des saints locaux, ouvrages de F. Mistral, ouvrages en langues étrangères sur F. Mistral et traductions de ses œuvres, fêtes félibréennes, archéologie locale, essais naturalistes, monographies d’auteurs proches du Félibrige, ethnographie, littérature provençale. Ils font l’objet d’un conditionnement assurant la meilleure conservation possible, sont pour la plupart catalogués et inventoriés, et bon nombre d’entre eux sont en cours de numérisation.

Le Museon Arlaten prépare depuis plusieurs années l’accès en ligne à ses bibliothèques.

Une première étape est franchie, puisqu’une partie de la bibliothèque Mistral est désormais accessible . Deux modes de recherche, simple et avancée, renvoient vers une sélection de notices bibliographiques d’ouvrages et manuscrits.

Sont aussi consultables : la majeure partie des collections textiles, les portraits des bienfaiteurs de l’Hôpital d’Arles, une sélection d’objets et documents évoquant le Rhône, mais aussi les collections relatives à Frédéric Mistral, fondateur du musée.

Les équipes travaillent sans relâche à l’accroissement et à l’enrichissement des notices à mettre à disposition des internautes. La prochaine étape de mise en ligne concernera les ouvrages en langue d'oc du fonds Mistral.

La consultation sur place d’une partie des fonds patrimoniaux est possible pour les chercheurs, étudiants et amateurs au CERCO, uniquement sur rendez-vous.

Le catalogue est accessible ici : http://www.museonarlaten.fr/collections/



Voir aussi sur le site

En savoir plus

Ouvrages des fonds patrimoniaux