Museon Arlaten : Le musée

Hors-les-murs  >  Voyage des 10  >  Préambule

Préambule

Les objets de la vitrine judéo-comtadine
Françoise Atlan et Guylaine Renaud
Vendredi 27 juin 2008 au Museon Arlaten

Françoise Atlan
Françoise Atlan commence par des études musicales classiques ainsi que de musicologie. Parallèlement, elle travaille la technique vocale et le répertoire lyrique à l'Opéra de Paris. Elle s'oriente ensuite vers la musique contemporaine dans différents choeurs, dont Musicatreize.
Mais très vite, ses racines judéo-berbères l'amènent à se passionner pour les musiques traditionnelles, en particulier celles du bassin méditerranéen. Voix du groupe Aksak de 1990 à 1998, dans des chants turcs, grecs et arméniens, elle travaille également les répertoires arabo-andalou et judéo-arabe. L'originalité de Françoise Atlan tient autant à sa technique qu'à son expression vocale et sa parfaite connaissance de leur univers originel.
Car pour Françoise Atlan, il ne saurait y avoir de musique et de chant, sans ethnologie.

La vitrine judéo-comtadine

Constituée sur l'initiative de Frédéric Mistral, la collection présentée dans une vitrine de la Salle des rites et légendes se compose de dons importants faits par Albert Lunel, félibre de Carpentras, complétés par ceux de son petit-fils, Armand Lunel. Ces souvenirs israélites d'origine provençale sont représentatifs des traditions judéo-comtadines. La collection comprend des mémoriaux de la Loi, des objets liturgiques et des documents.