Museon Arlaten : Le musée

Hors-les-murs  >  Voyage des 10  >  2ème étape

2ème étape

Les Magnanarelles
Par Dalila Khatir et Guylaine Renaud
Samedi 22 août 2009 à 18h
Abbaye de Silvacane (La Roque d'Anthéron), dans le cadre du festival Durance Luberon
Gratuit dans la limite des places disponibles.
Un objet... Les Magnanarelles d'Emile Avon (1847-1914)
Ce tableau, exécuté vers 1867, est une incursion au sein d'un gynécée provençal, où un groupe de jeunes femmes détache les cocons des vers à soie des branchettes d'accroche, à l'intérieur d'une maison. Originaire d'Aramon, ami de Pierre Grivolas, Emile Avon s'affranchit d'une référence littéraire, Mireille, pour produire une scène du quotidien.
Une artiste... Dalila Khatir

De formation lyrique, Dalila Khatir explore des mondes musicaux très variés. Sa voix engage le spectateur à partager avec elle une aventure musicale inédite.
Elle s'est produite dans le monde entier, notamment dans des mises en scène d'Akel Akian et François Pesenti. Elle aborde aussi l'opérette et d'autres spectacle lyriques, comme l'Opéra Eclaté, mise en scène d'Olivier Debordes, l'Opéra de Quat'sous de K.Weill, la Vie Parisienne,... Elle se produit dans Les Brigands d'Offenbach, mise en scène de Jérôme Deschamps et Macha Makaïeff (Opéras de Bordeaux, Caen et Nancy). Citons aussi Poétique, Politique, Paroles de Femmes, spectacle créé par F.W. Michaux, et des spectacles de musique alternative et d'improvisation, avec Maggie Niccols et Fred Frith.

Un festival... Le festival Durance Luberon

Au coeur de l'été et au long de l'année, le Festival Durance Luberon donne à voir la musique, donne à entendre les histoires racontées par les musiciens et les chanteurs d'ici ou d'ailleurs, dans les villages entre Luberon et Durance. Créée en 1998, cette manifestation fait la part belle aux créations régionales et aux artistes invités, en recherchant la convivialité de lieux marquants dans ce paysage exceptionnel.

Un lieu... L'abbaye de Silvacane

L'Abbaye de Silvacane est la plus récente des trois abbayes cisterciennes de Provence, c'est vers 1144 que le monastère fut fondé dans un site alors désolé et marécageux. C'est lui qui donna son nom au monastère Silva Cana : forêt de roseaux. Tout comme ses deux soeurs du Thoronet (Var) et de Sénanque (à Gordes, dans le Vaucluse) elle offre une architecture en parfaite harmonie avec les règles prônées par St Benoît et l'ordre de Cîteau : simple voire austère, rigoureuse, fonctionnelle et dépouillée de tous les ornements qui puissent détourner le moine de sa prière. C'est au coeur de cette abbaye que les deux voix de femmes vont résonner, faisant écho à la mémoire de ces autres femmes, les magnanarelles.



En savoir plus

V10