Museon Arlaten : Le musée

Hors-les-murs  >  Accessibilité  >  Les...

Les dispositifs du futur musée tactiles sont arrivés

Le Museon Arlaten à portée de main

Nouveau petit pas vers la réouverture, le Museon Arlaten vient de recevoir livraison de 10 « dispositifs tactiles » notamment conçus pour faciliter, grâce au toucher et aux couleurs vives, la visite de personnes en situation de handicap visuel.

 
 
Dès le début du projet de rénovation, il était évident pour les équipes du musée qu’il fallait rendre le Museon Arlaten accessible à tous, quel que soit l’âge, la langue, les particularités physiques, permanentes ou temporaires; ceci dans le droit fil de la loi sur le handicap de 2005. Il faut dire que nous revenions de loin en la matière, entre escaliers omniprésents et absence totale de dispositifs visuels et auditifs… L’ensemble du bâtiment a donc été repensé pour garantir à tous une circulation facile et un accès à toutes les collections.
 
A l’exemple du Louvre
C’est dans cette logique que s’inscrit la réalisation de ces « dispositifs tactiles », confiée à des experts en la matière : Tactile studio a travaillé pour les plus grands musées français, le Louvre (Paris, Lens et Abu-Dhabi), le Musée d’Orsay, le Quai Branly, la Fondation Louis Vuitton et, plus près de chez nous, le Mucem et le Musée de la Romanité (Nîmes).
Ces dispositifs ont bien entendu été conçus en étroite collaboration avec le Service des publics et le Service recherche/ muséographie du Museon Arlaten et composeront un véritable « parcours tactile » tout au long des 5 séquences du musée rénové. Ils permettront à ceux qui les toucheront et les manipuleront de se créer une « image tactile » des objets qu’ils pourront ainsi beaucoup mieux s’approprier.
Des textes en braille et en gros caractères accompagnent les objets à chaque étape. Accessibles sans nécessité de « s’adapter », ces « dispositifs tactiles » seront également manipulables par tout un chacun ; les enfants y trouveront sans doute un moyen ludique d’entrer dans la visite. Ils offriront enfin la possibilité de toucher du bout des doigts  les collections pour découvrir autrement certains des objets emblématiques du musée, d’une reproduction en bas-relief du diorama de la veillée calendale à des motifs de ruban de tête.
 
 
Les objets sont conçus avec des matériaux de qualité et adaptés comme le Corian, le Plexiglas, les résines de synthèse, le bois et le métal afin de préserver leur esthétisme et garantir leur pérennité. Le public malvoyant pourra par ailleurs mettre à profit de nombreux enregistrements sonores, comme ceux réalisés sur les musiques et le provençal par la compagnie de la Hulotte.
 
Pour découvrir Tactile studio et leur savoir-faire :
 
https://www.dailymotion.com/video/xtokvm
et
www.tactilestudio.fr
 
 
 


Vignette