Museon Arlaten : Le musée

Ethnographie(s)  >  Recherches en cours

Recherches en cours

Les Gitans sédentaires d’Arles

Famille Gazia, tirage photographique, années 1960 (collection particulière)Les groupes Tsiganes*, dont la présence est attestée en Provence depuis le XVe siècle, entretiennent avec le territoire d’Arles des relations contrastées. Si le pèlerinage des Saintes-Maries-de-la-Mer continue à rassembler,  tous les 24 mai, un millier de caravanes de gitans catholiques venus de la France entière pour célébrer les reliques de Sara « l’Egyptienne » découvertes en 1448, l’histoire locale de cette communauté est également marquée par la mémoire tragique du Camp de Saliers, qui servit à l’internement des « nomades » durant la Seconde Guerre mondiale.
Au Museon Arlaten, quelques portraits de « Bohémiens », et autres images anciennes du pèlerinage relatent des fragments de l’histoire de cette population. En 2002, le musée acquérait également un important fonds regroupant portraits photographiques et entretiens sonores réalisés par Mathieu Pernot auprès d’anciens prisonniers du camp de Saliers**.
Le Pèlerinage des Saintes-Maries de la Mer, image imprimée d'après une gravure d'Eugène Burnand, début du 20e siècle (collection Museon Arlaten)
Afin de compléter cette connaissance lacunaire, une enquête ethnographique a été lancée en 2010, qui s’intéresse à l’histoire et aux pratiques des familles gitanes arlésiennes, pour beaucoup sédentarisées depuis plusieurs générations.  Ce travail de long terme, entrepris par l’ethnologue Kristel Amellal, se fonde sur la construction d’une confiance réciproque, qui permettra de contourner à la fois les stéréotypes trop facilement assénés et la volonté de préserver une culture qui se définit parfois comme volontairement à la marge.
L’enquête est l’occasion de recueillir la parole d'une population mal connue, d’interroger les mémoires gitanes, mais également de mettre en évidencela singularité de parcours de vie, et de pratiques culturelles spécifiques.
*Tsiganes : terme générique désignant l’ensemble des peuples nomades ; il comprend également les Manouches, Sinti, Roms, etc. Originaires d’Inde, ces différents groupes ont acquis leurs singularités au cours des migrations.
**Cf. Un camp pour les Bohémiens, éditions Actes Sud, 2001.


Voir aussi sur le site

En savoir plus

Gitane tressant un panier d'osier, dessin de Léo Lelée.