Museon Arlaten : Le musée

Le musée  >  Mécénat  >  Les Diorama...

Les Dioramas : Scènes de la vie provençale au cœur de l'exposition permanente

Le projet en deux mots : Les dioramas sont des pièces emblématiques du Museon Arlaten ; ils présentent les archétypes des traditions provençales en mettant en scène, avec des objets et mannequins grandeur nature, une veillée calendale, l’accueil d’un nouveau-né et l’atelier de couturières du XVIIIe d’après un tableau d’Antoine Raspal. Repères reconnus dans l’histoire de ce type de représentations, ils ont valu en 2017 au Museon Arlaten une invitation au Palais de Tokyo, dans le cadre d’une vaste exposition internationale dédiée aux dioramas.

Objectif : Assurer la conservation et la restauration des mannequins historiques des fameux dioramas du Museon Arlaten.
 
 
 
Émergeant à partir des années 1870, les dioramas ethnographiques intègrent très vite les premiers musées dédiés au folklore des régions de France et en constituent l’un des attraits principaux pour un public en quête de pittoresque. Ces ensembles patrimoniaux cohérents associent collections, décors et souvent mannequins grandeur nature. Alors que la plupart des dioramas installés à la fin du 19e siècle, frappés d’obsolescence, ont été démontés, ceux que le poète Frédéric Mistral (1830-1914) avait réalisés avec Émile Marignan, à partir de 1897 au Museon Arlaten, musée d’ethnographie provençale, sont restés en place. Ces trois mises en scène ont marqué depuis plus de cent ans l’imaginaire du public et constituent un repère majeur dans l’histoire des musées ethnographiques. Elles ont été naturellement intégrées au parcours muséographique du futur Museon Arlaten qui à travers eux interrogera les modes de présentation de l’ethnographie au musée depuis le 19e siècle. Ce choix a induit une démarche expérimentale en matière de conservation préventive et de restauration pour restituer l’aspect originel et la signification de ces dioramas lors de leur création, entre 1899 et 1909. Enfin, des outils numériques d’accompagnement ont été conçus pour rendre compte de l’élaboration de ces scènes séduisantes et de leurs usages au service d’une didactique régionaliste d’enracinement et pour expliciter les choix de restauration.
 



Vignette Dioramas