En quelques mots

  • La présidente du CD13 lors de la pose de la première pierre

    La présidente du CD13 lors de la pose de la première pierre

  • Porte d’entrée du Museon Arlaten, © collection Museon Arlaten, S. Normand

    Porte d’entrée du Museon Arlaten, © collection Museon Arlaten, S. Normand

Le Museon Arlaten est fermé jusqu’en 2019 pour un ambitieux chantier de rénovation.

UN NOUVEL ECRIN POUR LA CULTURE PROVENCALE

Créé à l’initiative du poète Frédéric Mistral, le Museon Arlaten rassemble plus de 38 000 objets et documents qui racontent la vie quotidienne des habitants de la Provence rhodanienne, de la fin du 18e siècle à aujourd’hui.

L’importance à la fois patrimoniale et historique de cette collection fait du Museon Arlaten un haut lieu de mémoire et de culture provençales. Il constitue une excellente introduction à la découverte du département.

Mobilier, peintures, costumes, objets d’art, objets de la vie quotidienne…toute la collection témoigne d’une culture, d’une histoire, de traditions qui signent une identité. L’identité d’un territoire que le Conseil départemental veut préserver, renforcer, valoriser.

La rénovation du Museon Arlaten s’inscrit dans cette perspective.

Ce projet ambitieux porte à la fois sur la mise en conformité technique du bâtiment et sur l’amélioration des espaces d’exposition et de médiation. Le Département va consacrer 22,5 millions d’euros à ce chantier au titre de sa politique facultative d’aménagement culturel des Bouches-du-Rhône. Moderne, lumineux et spacieux, le nouveau musée offrira une meilleure visibilité aux collections et pourra toucher un public plus large et plus nombreux. En outre, sa valeur ajoutée, en termes d’attractivité, contribuera pleinement au développement économique, touristique et culturel de notre territoire.

Avec ce nouvel écrin dédié aux arts et traditions de culture provençale, le Conseil départemental satisfait le vœu de Frédéric Mistral d’ancrer, à travers le temps, les richesses d’une culture locale et populaire pour mieux bâtir l’avenir !

Martine Vassal
Présidente du Conseil départemental
des Bouches-du-Rhône

Un chantier de rénovation total, architectural et intellectuel

Le Museon Arlaten est une institution plus que centenaire, fondée par le poète Frédéric Mistral en 1896, et déménagée une première fois en 1904 dans le monument actuel.

Depuis, au cœur d’un ensemble architectural  complexe et riche en histoire(s), les collections s’exposent aux yeux des visiteurs. Elles témoignent, non seulement des cultures et modes de vie provençaux, mais aussi de l’histoire de la discipline ethnographique et de son usage au musée pour décrire ou exalter une culture populaire, pour façonner une identité régionale.

Une centaine d’années plus tard, en 2006, le Conseil départemental des Bouches-du-Rhône lance le projet de rénovation du Museon Arlaten, afin que s’opère la métamorphose d’un musée d’ethnographie du 19e siècle en un musée de société du 21e siècle, à même de proposer un regard contemporain sur l’héritage mistralien, d’aborder les grandes questions de société actuelles telles qu’elles se déclinent en Provence, d’offrir un accueil de qualité à des publics élargis.

Ainsi, la rénovation du Museon Arlaten comprend non seulement une rénovation architecturale mais aussi une restructuration muséographique et une mise à niveau générale de tous les aspects de la gestion et de la valorisation des collections et des fonds patrimoniaux. 

Au-delà des seuls travaux sur le monument historique, un travail de fourmi s’organise en coulisses pour préparer la réouverture : sélectionner les collections à exposer et les restaurer, construire des outils modernes de gestion du patrimoine du Museon, produire les contenus des dispositifs multimédia qui ponctueront la visite, expérimenter des actions culturelles adaptées à des publics diversifiés, enrichir les connaissances sur les fonds et les collections, poursuivre les recherches ethnographiques et collecter le patrimoine provençal d’aujourd’hui…

Les idées fortes de la rénovation

Le nouveau Museon Arlaten fera-t-il table rase du passé ? Il paraît que non ! 

Une des particularités du projet de rénovation du Museon Arlaten est qu’il a pour ambition de valoriser ses héritages fondateurs, non seulement par les collections exposées, en grande partie issues de la collecte initiée par le poète à la fin du XIXe s., mais aussi par la restitution de différentes ambiances et mises en scène,  pour un voyage dans le temps des musées. 

Au fil de sa déambulation, le visiteur pourra sentir les différences et les glissements d’une scénographie à l’autre, de la fin du 19e jusqu’au 21e siècle en passant par les années 1930-60, puis 1960-80. 

Seront de nouveau présentés les grands dioramas historiques du musée, mettant en scène une visite à l’accouchée et une veillée de Noël. Les vitrines anciennes utilisées par Frédéric Mistral, mais discrètement aménagées pour permettre une bonne conservation, serviront d’écrin aux collections des origines. D’une salle à l’autre, les modes de présentation restitueront les tendances des différentes époques, entre accumulation raisonnée et séries pédagogiques, illusions visuelles et classifications scientifiques... 

Le nouveau Museon Arlaten restera ce lieu de mémoire, si cher aux Provençaux, tout en ouvrant des perspectives sur la Provence d’aujourd’hui. 

Miroir d’un territoire et d’une société à plusieurs facettes, il incarnera en objets une Provence sur laquelle chaque visiteur portera son propre regard. 

La rénovation du Museon porte sur :

  • La restauration de Monuments Historiques
  • L’augmentation des surfaces d’exposition du musée
  • L’aménagement d’espaces dédiés au public
  • La restauration et la valorisation des 35 000 objets conservés et du patrimoine écrit et iconographique qui l’accompagne
  • Un parcours muséographique repensé
  • Une patrimonialisation du « contemporain » pour des expositions temporaires
 

L’Agence Tetrarc est en charge du nouveau projet architectural.